0 2 minutes 1 mois

27 mars 2024  au centre commercial  de Nyagenzi dans le territoire de Walungu.

3 personnes tuées  et plusieurs blessés enregistrés  dans une altercation entre  des militaires de l’armée gouvernementale et les jeunes Wazalendo.

Source, la société civile locale.

7 mai 2024 dans le territoire de Kalehe.

Une personne morte et des blessés graves.

Bilan des affrontements, du côté de Mukwidja,  entre les Wazalendo  issus de deux anciens groupes armés.

Le bureau de coordination de la société  civile du Sud-Kivu, Forces vives, craint  que la série continue à s’empirer.

La présidente de la société civile du Sud-Kivu, Néné Binja, claironne pour demander  la fin  de l’indiscipline des  hommes sous le drapeau d’une manière ou d’une autre.

Elle dénonce des faux Wazalendo qui sèment terreur  et désolation dans les territoires  de Kalehe, Kabare, Walungu et Uvira.

Ces faux Wazalendo s’attaquent aux civils et parfois aux FARDC.

Ils érigent  des barrières pour rançonner les paisibles  citoyens.

La société civile du Sud-Kivu, forces vives, exige à l’Etat  de restaurer

son autorité sur toute l’étendue  du territoire  national de la RDC.

La structure citoyenne  a tenu un point de presse, hier jeudi 13  juin, à son bureau sur l’avenue Kibombo dans la commune  d’Ibanda

 

Héritier Bashige

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *