0 3 minutes 1 an

Egide Kitumaini, journaliste et directeur de la radio Gorilla Fm, a été attaqué. C’était pendant la nuit du vendredi, 14 juillet 2023. Des bandits armés ont fait incursion dans son domicile, aux environs de 19h.

Le Comité de suivi des Mécanismes de Protection des Défenseurs des Droits Humains, Cmpddh, et l’Union Nationale de la Presse du Congo, l’Unpc se sont réunis l’avant-midi du samedi 7 juillet 2023. A l’issue de cette assise, ces deux structures ont sorti une déclaration conjointe. Dedans, elles condamnent l’attaque à répétition contre les journalistes et défenseurs des droits de l’Homme en province du Sud-Kivu.

A en croire ce communiqué de l’unpc et le Cmpddh, six hommes armés en tenue civile ont fait irruption dans le domicile de Monsieur Egide Kitumaini sis à Kadutu dans la ville de Bukavu. Ils ont tiré plusieurs balles. La victime, son épouse et ses enfants, ont échappé de justesse. A l’occasion de cette agression, ces derniers ont subi des tortures engendrant des blessures et le traumatisme.

Le journaliste attaqué a déclaré que les assaillants ont emporté son matériel de travail et autres biens de valeur.

L’Unpc et le Cmpddh rappellent que cette attaque s’ajoute à une autre perpétrée contre Maître Maurice Mirindi. Ce dernier, défenseur des droits humains au sein de l’Initiative Congolaise pour la Justice et la Paix, Icjp, a été agressé chez lui le 11 juillet 2023. Ces bourreaux lui ont dépouillé de biens de valeur.

Face à ces cas d’attaque, les journalistes et défenseurs des droits humains exigent des enquêtes sérieuses et indépendantes afin que les auteurs soient punis conformément à la loi. Ils demandent également au service de sécurité d’assurer la sécurité des journalistes et des défenseurs des droits humains,  surtout, en cette période électorale.

Christian Kika

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *