L’eau, l’hygiène et l’assainissement pour l’intérêt premier des femmes à Funu.

La commune de Kadutu à travers son bourgmestre adjoint, compte reconstruire de nouvelles latrines publiques et un parc pour lavage des véhicules. C’est ce qu’a annoncé David Namegabe au terrain de Funu le week end passé. 

Les jeunes garçons du milieu ont procédé à la démolition des anciennes latrines vu qu’elles étaient mal entretenues et insalubres.

Selon le bourgmestre adjoint de Kadutu, cet endroit va servir à la construction d’un parc au sein duquel des véhicules seront lavés. Une façon de lutter contre le lavage de véhicule sur la chaussée, chose qui contribue à la destruction de la route.

Les nouvelles latrines seront construites dans l’ancien conteneur qui jadis servait de poste de sous-commissariat de la police nationale.

Deux toilettes dont une pour les hommes et l’autre pour les femmes auront une fourniture d’eau à l’intérieur.

Nombreuses personnes fréquentent le terrain Funu, et ce, pour différentes raisons.

Parfois c’est pour s’approvisionner en eau, jouer au football, rouler à vélo ou juste assister à différents jeux en plein air. Vu que la demande était supérieure à l’offre, certains spectateurs se soulageaient sur le trottoir.

Pour assurer leur propreté, certains habitants pensent que pour plus d’appropriation, ils devront responsabiliser une personne.

Ainsi, elle pourra surveiller l’état des latrines, pour assurer leur propreté et garantir l’intimité de la femme.

Les travaux de reconstruction sont déjà en cours, et sont financés par le bourgmestre adjoint David Namegabe.

·        Ornella Kavungirwa

Partager pour informer les autres

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


[aps-social id="1"]