0 2 minutes 4 mois

Les élèves viennent de reprendre le chemin de l’école.

C’est ce lundi 6 novembre dans toutes les écoles publiques et privées de la ville de Beni et de la cité d’Oicha .

Une douzaine de 12 jours de grève pour protester contre les tueries de 27 personnes par les ADF dans cette cité.

Les enseignants conditionnaient la reprise des cours par le résultat de l’enquête sur les tueries.

Selon la société civile de Beni, une garantie de la part des autorités.

Le responsable du syndicat des enseignants du Congo dans le territoire de Beni, Kambale indique tout de même ne pas être satisfait car l’insécurité persiste dans cette partie du Nord-Kivu.

Dans la soirée du lundi 24 octobre, 27 personnes ont été tuées dans une attaque des combattants ADF, dans la cellule Masosi en cité d’Oicha. L’attaque la plus meurtrière perpétrée à moins d’un kilomètre de la base de l’armée suscitant la colère de la population

Patrick Cishibanji

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *