Walungu : Kamanyola exige des tests laboratoire de Covid 19 aux rwandais

Kamanyola exige des tests laboratoire de covid 19 aux Rwandais mais Bugarama laisse les Congolais entrer avec des tests rapides. Les commerçants transfrontaliers craignent le retour de la manivelle, une réciprocité diplomatique.


Les résultats des tests de covid effectués au laboratoire sont désormais exigés aux Rwandais qui veulent se rendre à Kamanyola. Ceux munis des tests rapides sont interdits d’entrer.


D’après des agents affectés au poste frontalier de Kamanyola, le chef de l’Etat vient de prendre des nouvelles mesures pour faire face à la troisième vague de covid 19.


Une troisième vague déclarée en RDC qui la qualifie de très dangereuse.
Entretemps, Bugarama, le poste frontalier rwandais en face de Kamanyola, laisse les Congolais entrer avec des tests rapides.
Les petits commerçants transfrontaliers de Kamanyola sont préoccupés.


Ils craignent que Kigali puisse, à son tour, d’exiger des tests de laboratoire.
Le cas échéant, chaque petit commerçant serait obligé de dépenser beaucoup d’argent.
Notamment 30 dollars pour le test du coronavirus de laboratoire en plus des frais de transport jusqu’à l’hôpital de Panzi à Bukavu.

Claudine Lumvi

Partager pour informer les autres

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*