0 2 minutes 2 semaines

Diverses autorités et plusieurs humanitaires sont descendus, hier jeudi 4 juillet, dans les champs des ruines et de désolation pour compatir avec les sinistrés de deux incendies dévastateurs survenus successivement, la veille mercredi 10 juillet, sur les avenues Albert Kayabu et Pesage 3.

La bourgmestre intérimaire de la commune d’Ibanda, Furaha Toto, a distribué, avec un cœur maternel, du pain, du sucre, et de la farine aux enfants, vieillards et vieillardes.

Le chef adjoint du quartier Nyalukemba, Christophe Ngeregeza, a donné le bilan provisoire de 370 maisons calcinées.

Il a appelé les autorités et les humanitaires à intervenir par rapport à la gravité du drame.

Le ministre de l’urbanisme et habitat, Georges Kibonge, a instruit les chefs des divisions de l’urbanisme et de l’habitat d’interdire toute construction sur le site.

Et ce, pour procéder à un aménagement respectant les normes urbanistiques.

Le chef de quartier adjoint, Christophe Ngeregeza, parle de plus de 2 mille personnes sans-abris dans Nyalukemba.

Lamberte Wakenge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *