0 2 minutes 3 semaines

Les habitants  des alentours  du lycée Nyakavogo regrettent  la poussière de la saison sèche mais craignent le retour des pluies  qui les exposent aux érosions et éboulements.

Le président de la société civile de  Bagira, Prince Centwali  alerte et prévient le danger.

 Ces différents coins de  la commune de Bagira sont envahis  par les éboulements.

La société civile  de Bagira vient d’alerter ce vendredi 28 juin sur le danger.

D’après lui, le site du lycée Nyakavogo subit depuis avril 2022, depuis plus de 2 ans, des érosions et éboulements à répétition.

Cette école conventionnée catholique devrait être délocalisée du quartier Nyakavogo  dans le quartier Lumumba.

Les dégâts s’étendent déjà aux habitations environnantes

Tel est  le cas du marché Kunda jusqu’au quartier D.

Si rien n’est fait, les dégâts seraient davantage catastrophiques.

La société civile demande aux autorités locales de prendre des mesures préventives avant que les pires n’arrivent.

Judith Marhegane

Stagiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *