0 2 minutes 2 mois

Les voisins font des grands bruits qui font fuir les assaillants

L’orphelinat de la congrégation des filles de Marie reine des apôtres venait d’être pillé, il y a juste  un mois.

Des voleurs à main armée tentent d’entrer dans l’enclos du couvent des prêtres de la paroisse.

Les voisins alertés battent tambours, bidons et cloches.

Ils embouchent sifflets et vuvuzela.

Les tintamarres dissuadent les assaillants qui tirent plusieurs  coups des balles pour se frayer le  passage et s’enfuir.

Cette attaque ou  tentative d’attaque des voleurs à main armée est enregistrée, hier jeudi 7 juin,  à la paroisse  saint Lambert de Mwanda dans le groupement d’Irhambi Katana.

La société civile condamne ce énième cas d’insécurité  qui  déstabilise la population dans la contrée.

Elle dénonce le fait  que les  inciviques commencent à s’en prendre aux consacrés de Dieu.

Cette structure citoyenne rappelle le récent pillage de l’orphelinat de Mwanda situé non loin de la paroisse attaquée hier jeudi.

Des bandits avaient cassé portes et vitres, emporté  tous les biens  et blessé  par balle la sœur Sophie.

Celle-ci est  la chargée de la gestion de cet orphelinat de la congrégation des filles de Marie reine des apôtres.

C’était dans la nuit du dimanche 5 au lundi 6 mai 2024, entre 23 heures et une heure du matin, il y a juste un mois.

Une dépêche de Philomène Bikuba.

 

Elle est correspondante du journal Le Souverain Libre, basée à Katana Centre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *