0 2 minutes 3 mois

 Plus de 4 000 ménages déplacés  à Igomba et Kilembwe-centre, dans le groupement Basimimbi, ainsi qu’à Lusilu, dans le groupement Obekulu.

C’est dans le secteur de Lulenge, en territoire de Fizi.

 Le chef du secteur de Lulenge, Zawadi Kabandilwa  vient de publier un communiqué mardi 23 avril, alertant sur les conditions précaires dans lesquelles vivent ces personnes dans plusieurs villages.

 Il indique que ces habitants fuyaient leurs villages depuis le 16 avril dernier, craignant des affrontements entre deux factions de combattants rwandais du CNRD  au village de Bakangala.

 Et d’expliquer que les tensions entre les deux factions armées hutu rwandaises, dirigées par les généraux Hamada et Théophile, ont débuté à Bitongo, dans la forêt de Hewa Bora, entraînant ainsi une panique généralisée.

 C’est ainsi que les habitants se déplacent vers les localités d’Igomba, de Lusilu et de Kilembwe-centre, précise le chef de secteur.

 Le communiqué rapporte également des  problèmes de santé avec certains habitants acheminés  au centre de santé de Lusilu.

 Ensuite, l’interruption de la scolarité des enfants de Kilembwe, à quelques mois seulement de la fin de l’année scolaire.

Le coordonnateur de la Nouvelle société civile congolaise de Kilembwe, Assani Musa , demande au gouvernement congolais de déplacer les réfugiés rwandais, qui d’après lui constituent une  poche de l’insécurité dans cette partie du territoire de Fizi

Et aux personnes de bonne volonté d’apporter une assistance.

Rachel Fadhili

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *