Sud-Kivu : les parents proposent le maintien des frais trimestriels de 20 mille francs congolais

Les chefs d’établissement devraient maintenir les mêmes frais de 20 mille francs congolais par trimestre, comme c’était pendant l’année scolaire antérieure, 2020 – 2021.

 

Et ce, d’autant qu’il y a une augmentation de 40 mille francs congolais sur les salaires.

Les présidents des comités des parents viennent de formuler cette recommandation au cours de leur rencontre d’hier mardi 23 novembre. Cette réunion de concertation de la société civile s’est tenue dans la salle du caucus des femmes pour la paix,  à Bugarula dans la chefferie Rubenga à Idjwi Nord.

Les participants échangeaient sur l’arrêté du gouverneur de la province du Sud-Kivu qui vient de fixer, depuis le mardi 16 novembre, il y a une semaine, les frais scolaires dans les écoles maternelles et secondaires, pour l’exercice 2021 – 2022.

Lesquels frais oscillent entre 3 dollars ou 6 mille francs congolais à 90 dollars ou 180 mille francs congolais.

Ces présidents des comités des parents ont évoqué la pauvreté des familles qui, selon eux, tiennent à contribuer au fonctionnement des écoles.

 

La ministre provinciale de l’Enseignement primaire, secondaire et technique, Epsp, Geneviève Mizumbi, vient d’exiger les écoles publiques du Sud-Kivu, d’organiser des assemblées générales des parents avant de fixer le montant des frais scolaires pour l’année scolaire 2021-2022.

C’est à travers le communiqué rendu public le samedi 20 novembre.

 

Georges Kitoka

Partager pour informer les autres

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*