Sud-Kivu : une Burundaise, attrapée avec une arme à Kamanyola

Des jeunes patrouilleurs, appelés communément balala rondo, viennent d’appréhender, une femme burundaise, mariée à un congolais, avec une arme à feu, dans la cité de Kamanyola. C’était dans la nuit d’avant-hier lundi 22 à hier mardi 23 novembre, précisément dans la localité de Kasenyi, où cette Burundaise habite avec son mari congolais.

 

Cette maman gardait l’arme dans la chambre conjugale.

Qu’est ce qui se passe alors ? Son époux rentre ivre comme un pou, en état d’ébriété avancé.

Néanmoins, il aperçoit et voit une arme dans sa chambre, retrouve quelque peu ses esprits, et tient à savoir l’origine du fusil.

L’épouse le chouchoute et lui répond garder cette arme d’un ami pour bout de temps.

Cet ami revient vite reprendre son fusil. Le mari dessaoulé ne l’entend point de cette oreille. Furieux, il a fait appel aux balala rondo.

Ces jeunes patrouilleurs accourent vite arracher l’arme et appréhender le couple.

Ils vont remettre l’arme, la dame burundaise et le monsieur congolais entre les mains des Fardc, l’armée gouvernementale.

 

Georges Kitoka

Partager pour informer les autres

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*