Kalehe : Une femme échappe de justesse à la justice populaire à kalonge .

Ce crime a failli être commis, dans l’après-midi d’hier  mercredi 11 août, à Mushadu dans le village Cifunzi du  groupement de Kalonge.

Selon des sources locales, la femme est accusée d’avoir ensorcelé 5 enfants.

Les voisines de la dame la  sauvent  et l’arrachent de la colère des jeunes intoxiqués la pourchassent.

Ces jeunes continuent à la rechercher alors qu’elle vit en clandestinité.

La présidente du Groupe d’alerte précoce, Gap Kalonge, Justine Zawadi, demande  et implore même  l’Etat congolais à sécuriser les femmes accusées de sorcellerie.

Deux femmes accusées de sorcellerie viennent d’être tuées et enterrées.

C’était  dans le même village de Cifunzi, en l’espace de deux semaines d’affilée en juin dernier.

Il n’y a aucun procès jusqu’ici alors que le Gap Kalonge avait identifié deux jeunes présumés auteurs de ces barbaries.

Claudine Lumvi

Partager pour informer les autres

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*