Sud-Kivu : Olpa et les journalistes échangent sur la couverture des élections

Les médias de la province influencent les comportements des acteurs politiques au Sud-Kivu.

La RDC célèbre ce jeudi 22 juillet la journée nationale de la liberté de presse sous le thème : la désinformation, un délit.

L’Observatoire de la liberté de la presse en Afrique, OLPA, vient d’organiser un atelier pour inciter les médias du Sud-Kivu à contribuer à la consolidation des institutions, transparentes et efficaces.

La secrétaire exécutive adjointe d’OLPA, Chancelle Nsingi renseigne que sa structure et les médias de Bukavu ont partagé des expériences sur la couverture médiatique des élections de 2018, l’accompagnement des citoyens dans le suivi des actions du gouvernement provincial et contribution de la presse du Sud-Kivu au changement de comportement de la classe politique. 

Le conseiller du  ministre provincial des médias,  Abedi Soda a représenté son patron et ouvert la séance.

Et ce, exposant sur l’influence des médias locaux sur les comportements des acteurs politiques au Sud-Kivu.

Il a assuré les journalistes de l’attention particulière du ministre provincial des médias sur leurs revendications ou préoccupations, notamment sur le défi de la multitude des taxes.

Une vingtaine des journalistes et médias de Bukavu ont participé à cet atelier a été organisé  ce jeudi 22 juillet à l’Hôtel Délicia sur l’avenue Kibombo dans la commune d’Ibanda.

L’OLPA est une ONG nationale de la défense et de la promotion de la liberté de presse en RDC.

Il est basé à Kinshasa mais dispose aussi d’un bureau de coordination à Goma dans la province au Nord Kivu.

Rachel FADHILI

Partager pour informer les autres

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


[aps-social id="1"]