Walungu : les femmes accusées de sorcellerie et exposées à la justice populaire.

Les conséquences des conflits fonciers  ne favorisent pas et handicapent même la promotion de la femme.

Le point focal du Caucus des femmes dans le territoire de Walungu, Judith Kokere, vient de le décrier haut et fort, dans l’émission débat que la radio communautaire a organisé, hier dimanche 18 juillet, à Nyangezi.

Selon elle, les conflits fonciers appauvrissent et conduisent à des traitements inhumains envers les femmes.

Les dames sont accusées de sorcellerie et subissent, à la longue, des cas de justice populaire.

Judith Kokere demande aux autorités administratives et coutumières de prendre en considération ces doléances des femmes dans le territoire de Walungu.

Gentil Heri Bahizire. 

Partager pour informer les autres

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


[aps-social id="1"]