TERRITOIRE DE KALEHE: Des habitants de Rambo et la paroisse se disputent la vallée de Cishenyi

Une vingtaine de policiers bien armés proviennent de Bukavu et arrivent à Rambo vers Kalonge, le samedi 6 mars vers 15 heures 30 minutes. Ces agents de l’ordre débarquent de deux jeeps et se dirigent dans la vallée de Cishenyi.

Une foule d’hommes, de femmes et d’enfants les attend de pied ferme.  Ils entonnent des chansons et scandent des slogans  tels que : La vallée ne partira pas.

« Nous attendons la décision de la cour de cassation. Que chacun continue à cultiver son champ ».

D’après le secrétaire du village de Rambo, Zirimwagabo Kaheshe, les policiers sont venus de Bukavu pour  exécuter un jugement. Cependant, l’affaire est au niveau de la cour de cassation.

L’archevêché catholique de Bukavu, le chef du village Rambo et l’association Gerdis Fonec se disputent la propriété de la vallée de Cishenyi. Ça fait plus d’une année.

Aucun incident n’est enregistré jusque vers 17 heures. La police venue de Bukavu est rentrée sans rien dire.

Les policiers locaux hésitent à intervenir, de peur d’un éventuel débordement.

La paroisse catholique de Rambo sous la bonne garde des militaires de l’armée gouvernementale. Et cela depuis trois semaines. Jean Baptiste Shasha signe la dépêche. Il est membre du club de lecture du journal Le Souverain Libre, basé à Rambo.

·        Claudine Lumvi

Partager pour informer les autres

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*