Sud Kivu : La désobéissance fiscale pousserait les autorités à agir ?

La campagne de désobéissance fiscale est lancée. Quatre territoires de la province du Sud-Kivu sont concernés. L’objectif est d’appeler la population à ne pas payer les fiscs afin d’exiger la réhabilitation des  routes nationales numéro 2 et numéro 5. Une situation qui pourrait mettre en mal le trésor public.

Il s’agit du territoire de Mwenga, Fizi, Uvira et Shabunda. Les routes nationales numéro 2 et 5 qui traversent ces territoires sont dans un état piteux.

Selon les sociétés civiles locales, plusieurs taxes sont perçues dans leurs territoires mais les routes demeurent impraticables. Cette situation impacte négativement sur le coût des différents produits de première nécessité. « Les prix des différentes denrées est revue à la hausse », regrette André Byadunia, président de la nouvelle société civile à Uvira.

Certains économistes de la ville affirment que cette désobéissance aura des conséquences néfastes sur l’économie de la province.

D’après les acteurs de ces structures citoyennes, le gouvernement doit régler au plus vite cette situation pour éviter une crise au sein de la province.

Ce refus de payer l’impôt ou désobéissance fiscale, dans ces territoires, risque de paralyser les activités économiques dans la province. Cette campagne a été lancée depuis le lundi 1er février 2021.

·         Georges Kitoka

Partager pour informer les autres

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*