Bukavu : En tant que loisir et discipline sportive, le basketball disparait petit à petit.

Plusieurs terrains de basket situés dans la ville de Bukavu restent non opérationnels. Un constat fait le mardi  2 février 2021. Cette situation bloque les amateurs du basketball. Une situation qui tend à faire disparaitre cette discipline à Bukavu. 

Interrogé à ce sujet, Mugisho Rodney, basketteur exerçant à Bukavu exprime un sentiment de regret. De ce fait, il sollicite la réouverture de certains terrains de basket.

Malheureusement, il critique le fait que les aires de jeu opérationnelles appartiennent à des personnes privées. 

Il plaide pour l’aménagement des terrains publics.

Le stadium de Buholo 4 est devenu une salle de fête, des théâtres, de la promotion musicale en lieu et place de la promotion du sport en faveur des jeunes.

Des terrains comme celui du collège Alfagiri, ceux des Pères xavériens à Ruzizi et Vamaro, celui du cercle sportif de labote, celui du corps de la paix et du lycée wima restent fermés au grand public jusqu’aujourd’hui.

Le cercle sportif de la botte a été rouvert dimanche 31 janvier 2021. Au menu, la musique, les sports, le jeu  »les amours », etc. Chaque dimanche matin, l’entrée est gratuite précise un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux.

Les activités reprennent petit à petit au cercle grâce aux efforts des filles et fils de Bukavu. 

Ils ont contribués à la réhabilitation de ce vestige combien important pour le loisir Bukavien. 

Au rendez-vous, on note le tennis, la salle de gymnastique et d’autres jeux importants pour les jeunes, rassure Patrick Zézé, opérateur culturel œuvrant à Bukavu.

Rappelons que le basketball est l’une des discipline sportives les plus connus et le plus pratiqués au monde.

Il est un art collectif qui se pratique sur un terrain de forme rectangulaire et opposant deux équipes de cinq joueurs.

Le but de chaque équipe de basket est de faire passer le ballon dans un panier, un arceau de 46 cm de diamètre. 

Lydie Sifa

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


[aps-social id="1"]