Kabare : Nyamugabo, Théo Kasi et Amani Ngubiri : qui instrumentalise la population ?

Plusieurs usagers de l’axe routier Nyantende-Nyangezi ont eu du mal à traverser Nyantende. C’est à la suite d’une vive tension observée  ce vendredi 29 janvier 2021 sur la route nationale N°5 précisément à Nyantende situé à plus ou moins 10 km au sud de Bukavu.

Les habitants de Nyantende ont barricadé la route. C’était dans le but de protester contre le projet en gestation de l’érection d’un cimetière moderne dans cette entité. Un projet du député provincial Amani Nguburi dit TAC.

Ces jeunes de Nyatende et quelques notables du coin déclarent que le site devant abriter ce cimetière se trouve au milieu des habitations.

Ils arguent que ce projet favoriserait la cohabitation des morts et des vivants. Une pratique que la culture shi n’admet pas selon les us et coutumes.

Ils avancent aussi que cela constitue le risque de créer une peur et une insécurité aux usagers de ce tronçon  étant donné que ce cimetière se retrouve sur la route principale.

Théo Kasi appuie ce projet

En réaction à ces agissements de la jeunesse de Nyatende, le gouverneur Théo Ngwabije Kasi déclare que leurs arguments ne tiennent pas debout.

Il ajoute que lui-même avait effectué une descente sur le lieu. L’objectif était de se rendre personnellement compte de l’effectivité de ce projet.

Le gouverneur Theo encourage le député Amani Nguburi de poursuivre son projet car tous les cimetières de Bukavu sont déjà saturés.

Est-ce Nyamugabo le manipulateur ?

Théo Kasi conseille enfin ces jeunes à ne plus se laisser manipuler par certaines personnes mal intentionnées  qui ont des agendas cachés.

Selon notre source, c’est un notable, homme politique et natif du milieu qui s’oppose au projet de l’érection du cimetière de l’honorable Amani Nguburi dans cette entité.

Le développement a un prix.·         

Trésor Ilanga

Partager pour informer les autres

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*