Nyangezi : Quelques jeunes sèment l’insécurité dans le marché de Munya

Des vendeurs du marché central de Munya dans le groupement de Karhongo/Nyangezi se disent être en insécurité. Ils justifient cette appréhension à la suite de la présence de certains  jeunes. L’âge de ces garçons varie entre douze et vingt ans.

Ces désœuvrés profitent de la distraction des vendeurs. Ils trouvent un moment propice pour les dépouiller.  Malhonnêtement, ils leur retranchent de l’argent et marchandises. Cette opération est effective surtout dans des heures tardives et surtout quand il fait sombre.

Des petites commerçantes victimes de ce cambriolage se lamentent mais leur préoccupation reste vaine. Rencontrées ce lundi 25/01/2021 par Théophile Mudekereza, membre du club de lecture du Souverain libre à Nyangezi, certains vendeurs se plaignent de la présence de ces jeunes désoccupés dans le marché.

Selon elles, le gestionnaire de cet endroit destiné aux opérations de l’offre et de la demande doit les sécuriser ainsi que leurs biens, car il en est de leur droit.

Ces marchands crient au secours du fait qu’elles ne sont pas à l’abri du viol et des violences sexuelles.

La crainte des vendeurs est fondée d’autant plus que ces garçons se promènent avec des armes blanches. Avec des planches sur lesquelles ils fixent des clous, ils intimident les passants et des personnes qui étalent leurs produits dans le marché.

Certains usagers du marché de Munya demandent au gestionnaire du marché et aux détenteurs de pouvoir entre autres le chef de groupement de Karhongo/Nyangezi, de s’impliquer personnellement afin de limiter les dégâts, car, mieux vaut prévenir que guérir.

·         Egide Kitumaini

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


[aps-social id="1"]