Bukavu-Kamanyola : certains usagers de la route UEA-Nyantende sont fiers de la réhabilitation de cet axe routier.

Selon quelques usagers, les travaux de construction de la route nationale n°5 avancent normalement. Ce jugement arrive deux semaines après la reprise de la pose de l’asphalte par la compagnie sinohydro14.

Après les travaux d’aménagement de deux bandes, actuellement, ils consistent à la pose du col. Selon quelques responsables de la mission de contrôle de l’Agence Congolaise des Grands Travaux, avec ce rythme, la pose du béton bitumeux pourra être exécuté et achevé dans quelques jours car depuis Kasihe, il ne reste qu’une distance de 2.500 mètres pour atteindre Nyantende.

Pour cette phase, la réhabilitation atteindra le Pk-10 situé à Nyantende dans le territoire de Kabare. Néanmoins, le projet est de reconstruire cet axe routier jusqu’à Kamanyola en passant par Nyangezi et les escarpements de Ngomo.

Ces travaux sont exécutés par la compagnie sinohydro14, sous la mission de contrôle de l’agence congolaise des grands travaux, ACGT. Ils sont financés par le gouvernement central à travers le fonds  national d’entretien routier, Foner.

Un montant à la hauteur de 56 millions de dollars sera déboursé pour l’achèvement du projet. Cela concerne une distance de 55 kilomètres séparant la ville de Bukavu à Kamanyola dans le territoire de Walungu.

Le début des travaux de la pose de l’enrobé a débuté le 6 janvier 2021.

·        La rédaction

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


[aps-social id="1"]