0 2 minutes 1 mois

Des enfants déambulent à travers la ville de Bukavu, bassins  sur la tête ou seaux dans les  mains.

Ils vendent beignets, boissons des limonades ou jus, bouteilles d’eau.

Ils n’affichent pas de sourires  sur des visages  plutôt tristes.

Des enfants  tournent dans et autour des bars  et nganda.

C’est pour tous travaux, partant du lavage  de la  vaisselle  aux intermédiaires dans la cour des prostituées  cherché à mettre dans des cachots.

Des  enfants  effectuent des travaux lourds.

Dans le coulage des dalles en ville  et  de la casse  des pierres  dans sites miniers.

Florida Cishugi dénonce et condamne toutes ces formes d’exploitation des enfants.

Elle est la présidente du réseau des communautés de la protection des enfants au Sud-Kivu.

D’après elle, la vie de l’enfant c’est dans la famille, auprès des parents pour les besoins fondamentaux dont la nourriture et la santé.

La place de l’enfant  c’est à l’école  et non  chez autrui, dans la rue, les chantiers ou les bars.

La RDC est partie dans la convention internationale des droits de l’enfant, la CDE.

Le monde vient de célébrer la journée internationale de lutte contre le travail de l’enfant sous le thème : respectons nos engagements et mettons fin au travail des enfants.

Lamberte Wakenge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *