0 2 minutes 2 mois

Deux personnes, dont une femme et son enfant, viennent de mourir tuées dans des bombardements enregistrés  dans l’après-midi d’hier lundi 13 mai 2024 à Minova, une cité du territoire de Kalehe.

Le président du cadre de concertation de la société civile du territoire de Kalehe, Delphin Birimbi, renseigne qu’il s’agit de la dame Julienne Kibaba âgée de 48 ans et son fils Emmanuel Kandolo, âgé de 8 ans.

Selon les sources recoupées de  plusieurs structures de la société civile, deux bombes sont tombées à Kitalaga, deux autres à Rudahuba et une bombe à Kiata.

Ces obus provenaient de la zone sous occupation des rebelles du M23 dans le territoire de Masisi.

Des violents combats ont opposé, pendant toute la  toute la journée d’hier lundi 13 mai, de ce lundi, les rebelles du M23 soutenus par le Rwanda aux FARDC et leurs alliés locaux dans plusieurs localités du territoire de Masisi  dans la province du Nord-Kivu.

Le président de la Fédération de la société civile de Minova, James Musanganya, déclare que les bombes provenaient des lignes de front à partir de 11 heures.

D’après lui, ces engins explosifs ont été largués dans la région, y compris dans les concessions des prêtres

La dernière attaque du genre sur Minova date du  début mars, il y a deux mois.

Plus  de sept morts et sept blessés avaient été enregistrés.

Des bombes avaient touché aussi  des embarcations sur le lac Kivu,  causant d’autres dommages.

 

Pascal Boroto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *