0 2 minutes 3 mois

Ce vendredi 3 mai  dans la ville de Bukavu, les journalistes de Bukavu  et du Sud-Kivu viennent d’effectuer une marche pacifique, depuis la Place Monseigneur Christophe Munzihirwa  jusqu’au rond-point des martyrs en diagonale du  cabinet  du gouverneur.

C’est  au bout du  boulevard Patrice Lumumba à Nyamoma La Botte dans la commune d’Ibanda.

Un mémorandum vient d’être lu et remis à l’autorité provinciale.

Dans l’auditorium de la femme  situé entre la division de l’EPST et celle des sports, les professionnels des médias échangent, avec  les représentants des pouvoirs publics et les acteurs de la société plurielle, sur l’environnement.

Ce n’est pas par hasard.

La journée mondiale de  la liberté de la presse est célébrée, ce vendredi 3 mai, sous le thème : la presse au service de la planète, le journalisme face à la crise environnementale.

Le Sud-Kivu enregistre beaucoup d’inondations, éboulements  et incendies

Le président provincial  de  l’Union nationale de la presse du Congo, UNPC Sud-Kivu, Darius Kitoka, confirme l’organisation imminente des états  généraux de la presse dans la province à Bukavu.

Les journalistes afflueront de quatre horizons de la province dans une assemblée générale inédite, qui aboutira par  la publication d’un ouvrage référentiel.

Le document retracera l’orientation  et dressera la cartographie  de la presse du Sud-Kivu.

 

Patrick Cishibanji

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *