0 2 minutes 6 mois

Plusieurs bombes lancées par les belligérants dans les affrontements à Masisi, tombent sur les cités peuplées de Sake et Mubambiro, situées à environ 30 km de Goma dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu).

Des nouveaux bombardements ont été enregistrés, lundi 29 janvier, après six autres intervenus la veille ayant fait un mort et 4 blessés. Ils ont aussi détruit des maisons.

Pendant la journée de lundi, des impacts de bombes et quelques dégâts matériels ont été enregistrés dans différents quartiers et dans les champs.

C’est notamment à Kimoka sur l’axe Masisi-Kitshanga, mais aussi au quartier Mayutsa 1 et au quartier Bikali de kimoka.

Des sources locales affirment qu’une autre bombe est tombée vers Bweremana dans une concession sans exploser, alors qu’à Sake une autre maison a été détruite lundi, sans faire des dégâts humains.

Pour les habitants de ces contrées, c’est la terreur.

Ils appellent le Gouvernement à venir en aide aux civils victimes de ces bombardements.

La cité de Sake et le groupement Kamurhonza deviennent de plus en plus menacés à cause des bombardements déplorent les acteurs locaux.

Des affrontements ont été signalés lundi dans la mi-journée entre les rebelles du M23 et les groupes armés ainsi que les FARDC dans la zone de Karuba, Mushaki et Bukombo dans la chefferie de Bahunde.

Pascal Boroto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *