0 2 minutes 2 mois

Les casques  bleus de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en Rdc, MONUSCO, viennent de fermer leur camp de Kavumu et s’apprêter à quitter définitivement le pays.

La cérémonie d’officialisation de  ce retrait s’est déroulée, hier jeudi 25 avril, à leur camp  de Kavumu près de l’aéroport éponyme dans le groupement de Bugorhe du territoire de Kabare.

Et ce, en présence des différentes autorités politiques que militaires, voire diplomatiques.

La représentante spéciale du secrétaire général des Nations-Unies en Rdc et cheffe de la Monusco, Bintou Keita  a fait savoir que ce contingent pakistanais a contribué pour le maintien de la paix dans la province du Sud-Kivu.

Ils ont protégé des milliers des populations civiles contre les agressions des groupes armés locaux.

Au moins 31  casques bleus pakistanais ont perdu la vie au cours  de leur mandat.

Le contingent pakistanais est l’un des plus grands  déployés en Rdc depuis 2003, il y a plus de 20 ans.

Les casques bleus pakistanais de la Monusco ont fermé leur base de Bunyakiri dans le territoire de Kalehe le vendredi 19 avril et celle de Kamanyola dans le territoire de Walungu le  mercredi  28 février 2024.

 

Héritier Bashige

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *