0 2 minutes 2 mois

Le bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu vient d’organiser un dialogue citoyen avec les candidats sénateurs, gouverneurs et vice-gouverneurs dans la province.

C’est ce vendredi 26 avril dans la salle Concordia de l’archevêché de Bukavu sur l’avenue Mbaki dans la commune d’Ibanda.

La structure citoyenne veut le changement et le développement au Sud-Kivu, après les élections du 29 avril, dans 3 jours.

Les députés provinciaux votent, ce lundi–là, pour 4  sénateurs de la chambre haute  ainsi que le ticket gouverneur et vice-gouverneur de la province.

Seulement 4 candidats sénateurs sur les  61 et 15 gouverneurs sur les 23  répondent au rendez-vous.

Les candidats sénateurs continuent, ce vendredi 26 avril à Nyamoma La Botte, à se succéder  à la tribune  de l’assemblée provinciale.

Les 4 candidats sénateurs  et les 15 postulants gouverneurs présents à la salle Concordia  sont  confrontés à un jeu des questions et réponses, après avoir présenté chacun son projet  de société.

La majorité des candidats évoquent la lutte contre l’insécurité et la pauvreté.

Ils promettent la création des emplois pour les jeunes, la construction des routes, l’implication dans le domaine de l’agriculture et de l’entreprenariat.

Les candidats sénateurs Josué  Kayeye Munguakonkwa, Marcellin Amani Bahaya, Pascal Mupenda et Baudouin Ramazani ont répondu présent au rendez-vous.

Jean-Jacques Purusi, Patrick Busu bwa Ngui, Désiré Ntahira, Gustave Bagayamukwe, Byamungu Bahati et Claude Cito étaient parmi les candidats gouverneurs dans la salle Concordia.

Le lundi 29 mars, dans trois jours, le Sud-Kivu saura ses 4 sénateurs et son gouverneur.

 

Pascal Boroto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *