0 2 minutes 2 ans

Des hommes armés et non autrement identifiés viennent de piller les marchandises des commerçants qui s’apprêtaient à aller à Bukavu. C’est dans la nuit du lundi 4 à hier mercredi 5 avril, lors d’une incursion à Fumya, un centre commercial du groupement de Mulonge dans la chefferie de Buloho.

Selon les sources locales et concordantes, ces malfrats ont dépouillé les passagers de plus de 7 motos et d’au moins 5 camions de marque Fuso.

Ils ont emporté entre autres 5 bidons d’huile de palme, des téléphones portables, de l’argent, des sacs à main.

Ils ont déshabillé et déchaussé les voyageurs qui portaient des beaux habits et des bons souliers. Une femme a été torturée, pour avoir osé résister.

Aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée. Ces hommes armés étaient habillés en tenue civile et parlaient swahili.

Ils ont profité de l’absence des éléments des Forces armés de la République démocratique du Congo, FARDC, l’armée gouvernementale, pour entrer dans Fumya.

Ce centre commercial  héberge environ 300 ménages. Il est situé le long de la route nationale numéro 3, et à 15 kilomètres du centre de Bulambika.

Georges Kitoka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *