Sud-Kivu : Afem répertorie 879 cas des violences sexuelles et basées sur le genre en 9 mois.

L’Association des femmes des médias, Afem, vient de répertorier, de janvier à septembre de cette année, 879 cas des violences basées sur le genre. Elle l’a fait savoir dans une conférence organisée ce mercredi 24 novembre à Bukavu

Et ce, à travers une enquête réalisée par les points focaux de cette association dans 129 structures réparties dans les cinq zones de santé.

Le facilitateur de l’atelier, Fiston Boshab Hembi renseigne que certaines structures sanitaires des zones de santé d’Ibanda, Kadutu, Bagira, Mwenga et Shabunda étaient ciblées par l’enquête.

Les statistiques révèlent que les zones de santé Mwenga et de Shabunda arrivent en tête respectivement avec 357 et 334 cas des violences sexuelles et basées sur le genre. La pauvreté, l’ignorance

La chargée des programmes à l’AFEM, Eliane Polepole, demande aux participants de s’approprier les résultats de l’enquête.

Elle recommande aux participants de restituer les acquis de cette conférence dans leurs organisations respectives.

Ces participants sont les autorités sanitaires, les journalistes, les leaders communautaires et les membres des organisations de la société civile.

Cet atelier de restitution s’est tenu dans la salle des réunions de l’Institut national de préparation professionnelle, Inpp, à Nyamoma La Botte dans la commune d’Ibanda.

Et ce, grâce à l’appui financier de Kvinna Till Kvinna

Christian Kika

Partager pour informer les autres

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*