Walungu: Une femme soupçonnée de sorcellerie tuée et brulée vive à Luciga :

Encore une femme vient de tomber victime de la vindicte populaire dans le groupement de Luciga en territoire de Walungu.

C’est dans la mi-journée de ce lundi 13 septembre que cette scène macabre se déroule. Devant une foule nombreuse en colère, la pauvre femme rend l’âme à des coups et blessures.

Elle est lapidée sans autre forme de procès. Son corps est ensuite incinéré par ses bourreaux.

Tout part des soupçons puis des accusations de sorcellerie contre sa personne. Elle est âgée de 55 ans.

La tension monte au moment où l’accusée refuse de se rendre chez la mujakazi à Kabare où elle est recommandée d’aller pour être jugée et où elle doit prouver son innocence.

Tout en fustigeant ce énième  cas de justice populaire, la société civile sous noyau de Luciga, renseigne que de tels agissements sont contraires aux lois du pays et susceptibles de poursuites judiciaires.

La défunte laisse six orphelins dont trois filles.

Christian Kika

Partager pour informer les autres

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


[aps-social id="1"]