Sud-Kivu : le covid-19 reporte les manifestations des jeunes aux calendes grecques

La troisième vague de covid 19 reporte les manifestations aux calendes grecques. Les jeunes doivent éviter d’être manipulés et de continuer à servir des marchepieds aux politiciens.

Le monde célèbre, ce 12 août, la journée internationale de la jeunesse.

Le thème de cette année 2021 est : transformer les systèmes alimentaires, les innovations des jeunes pour la santé humaine et celle de notre planète.

Aucune manifestation ne semble organisée à Bukavu pour marquer l’événement.

La ministre provinciale de la jeunesse, Geneviève Mizumbi, explique, à travers un communiqué, que les activités commémoratives de la journée mondiale de la jeunesse sont reportées sine die, sans préciser les dates.

Et cela, selon elle, suite à la troisième vague de la pandémie de coronavirus qui secoue et endeuille la ville de Bukavu.

Geneviève Mizumbi souhaite aux jeunes  de passer cette journée internationale dans la méditation. 

Certains jeunes leaders de la société civile et du monde politique appellent entretemps leurs contemporains d’âge, les jeunes, à l’unité pour reconstruire la RDC.

Le pays traverse une période des fortes turbulences politiques.

Les jeunes doivent prendre des positions, surtout des bonnes positions.

Les jeunes doivent éviter d’être manipulés et de continuer à servir des marchepieds aux politiciens.

C’est en 1999 que les Nations unies ont décidé que la journée internationale de la jeunesse soit célébrée le 12 août de chaque année.

C’était et c’est toujours attirer l’attention de la communauté internationale sur les problèmes des jeunes, et célébrer le potentiel des jeunes en tant que partenaires dans la société.

Trésor Ilanga

Partager pour informer les autres

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*