BUKAVU : Des étudiants sinistrés passeront la nuit dans des maisons préfabriquées !

La Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi installe des maisons préfabriquées pour quelques étudiants sinistrés de l’ISP-Bukavu. Un ouf de soulagement pour ces personnes vulnérables.

Au total cinq maisons préfabriquées. Elles ont chacune une capacité d’accueil de 24 étudiants en raison de huit étudiants par compartiment. Ces logis sont installés sur le site de l’Institut Supérieur Pédagogique de Bukavu.

Ces maisons vont servir de logements temporaires à plus ou moins 114 étudiants victimes de l’incendie du 3 Mai 2021.

Actuellement, ces victimes sont logées dans le home des filles pour certains et d’autres sont dans certains bureaux de l’Institut.

Le geste posé par la Première Dame à travers sa Fondation réjouit plusieurs victimes.

« Je suis très content et je remercie la Première Dame pour ces maisons en cours d’installations en notre faveur. Nous allons pouvoir étudier dans des conditions plus ou moins acceptables. Que Dieu bénisse l’œuvre de ses mains », se réjouissent certains étudiants.

Joël Makubikua, le coordonnateur de la Fondation Denise Nyakeru, qui a procédé à l’évaluation des travaux, ces maisons pourront servir de bureau après que le home incendié soit réhabilité. Il ajoute que d’après les architectes, les travaux de construction pourront prendre fin d’ici le 6 juillet prochain. Ils auront duré cinq semaines environ.
C’est la société Gama SARL qui assure le montage de ces maisons préfabriquées.

La chambre 101 du Bloc paroisse au home des garçons avait pris feu le 3 mai 2021. C’était vers 19 heures à l’absence de ses locataires. Etant donné que c’était au dernier niveau, ce feu s’est répandu au plafond et a consumé tout le Bloc.
Juste après l’incendie du 3 mai, Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi, FDNT est venue à la rescousse des étudiants sinistrés. Quelques jours après l’avènement de ce feu dévorant, la FDNT a payé les frais d’hospitalisation de quelques victimes. Elle leur avait remis des vivres et non vivres.


Egide Kitumaini

Partager pour informer les autres

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*