Mwenga: l’insécurité poursuit son chemin à Kitutu-Legeza.

Les FARDC arrêtent trois criminels de grand chemin et trois femmes avec des armes à feu. L’armée gouvernementale et la population viennent d’attraper trois présumés voleurs à main armée et assassins. C’était dans la nuit d’hier lundi 3 mai aux environs de 20 heures, à Kitutu Legeza.

Les hommes appréhendés seraient des criminels des grands chemins dans la chefferie de Wamuzimu. Ils avaient attaqué la maison Ndogo à Lubigi.

Ils y avaient tué un civil et un policier. Ils avaient aussi investi l’entreprise chinoise à Kitumba Bilingi Bazala et emporté beaucoup d’or.

Les FARDC vont acheminer ces malfaiteurs de Kitutu à l’auditorat militaire de Kamituga.

La séance de libation se termine par l’échange meurtrier des coups dans la ville de Kamituga. Deux hommes partagent force verres de bière et l’un finit par poignarder l’autre au niveau de la gorge.

La longue séance de libation et le tragique incident surviennent le dimanche 2 mai autour de 20 heures, dans le quartier Kitemba de la ville de Kamituga.

La cause de la bagarre n’est pas élucidée. La victime suit des soins à l’hôpital général de Kamituga. Le bourreau a disparu dans la nature.

·        Dieudonné Malekera

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


[aps-social id="1"]