Bukavu : Après celles d’octobre 2020, 20 autres femmes sont formées en gestion éditoriale.

L’Association Congolaise des Femmes de la Presse Écrite, Acofepe, organise cette formation en gestion éditoriale et journalisme Web avec l’approche genreC’est du 22 au 23 Février 2021.

Elle vise un double objectif : préparer les participantes à la fonction de cadre de rédaction (Rédactrice en cheffe, secrétaire de rédaction, cheffe de rubrique,…), avec une perspective sensible au genre, et améliorer leurs compétences dans l’utilisation du web comme nouveau support d’informations.

Vingt femmes journalistes œuvrant dans les médias écrits comme dans un journal en ligne prennent part aux échanges. Il s’agit donc de renforcer in fine le leadership féminin dans les rédactions de la presse tant écrite qu’électronique. Et cela, en renforçant les compétences des femmes pour qu’elles arrivent à occuper des postes des responsabilités.

La formation est assurée par Christiane Munoki Nkengi. Elle est experte de l’Acofepe est responsable du site  d’information journal des nations, Jdn. C’est comme en octobre 2020, mais avec des nouvelles apprenantes.

Au nom de cette organisation, Grâce Ngyke Kangundu, Présidente de l’Acofepe, tient à remercier les participantes d’avoir rehaussé cette manifestation de leur présence. Ce, malgré la crise sanitaire qui continue de frapper l’humanité entière. C’est de cette façon qu’elle exprime toute sa gratitude aux participantes de l’atelier de formation qui se passe au centre d’Accueil Protestant, Cap Nguba.

Ngyke rend hommage à l’une des pionnières de la presse écrite de la RDC, qui de son vivant a revalorisé le statut de la femme journaliste de la presse écrite pour sa bravoure, Feue Solange Lusiku Nsimire.

En effet, cette formation se tient grâce à l’appui financier de l’Agence suédoise de coopération internationale au développement, SIDA, et de l’USAID, ainsi qu’à l’assistance technique d’Internews.

Ont concouru également à l’organisation de cet atelier, la Coopération suédoise, la Confédération Suisse, ainsi que le FHI360. Ils ont permis de matérialiser la vision de l’Association Congolaise des Femmes de la Presse Écrite à travers cette activité.

Lucienne Posho, directrice de la radio universitaire, se veut assidue tout au long de cette formation. Elle pense en tirer le meilleur profit une fois de retour dans sa rédaction.

Après cette formation, Acofepe organise un atelier sur le renforcement des compétences en plaidoyer des femmes leaders.

·         Egide Kitumaini

Partager pour informer les autres

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*