Kabare : Le cimetière de Nyantende affole les camps de certains leaders politiques.

Vive tension à Nyantende dans le groupement de Mudusa plus connu sous l’appellation de Kabare sud. Certains habitants ne veulent rien entendre de la question de l’érection d’un cimetière dans leur milieu. Ils tentent de couper la route pour bloquer la mise en œuvre du projet Ngubiri.

Ils montent sur des grands chevaux de colère. La route de Nyantende était bloquée pendant toute une bonne partie de la journée d’hier lundi 08 février 2021. La police nationale congolaise a dû disperser les manifestants  à coups de gaz lacrymogène.

Selon l’expert de résolution pacifique des conflits, Maître Jean Dominique Kimengele, si rien n’est fait d’urgence, la situation risque de tourner au vinaigre.

Il y a même des risques d’avoir un bain de sang.

La route nationale numéro 5 au niveau de Nyantende a été bloquée après la consultation  organisée le dimanche 7 février.

Les habitants ont désapprouvé le projet d’érection du cimetière et ont promis d’intensifier  leur résistance.

Des sources concordantes soupçonnent des mains noires qui manipulaient les manifestants.

La route nationale numéro 5 au niveau de Nyantende a été bloquée après la consultation  organisée le dimanche 7 février.

Les habitants ont désapprouvé le projet d’érection du cimetière et ont promis d’intensifier  leur résistance.

Des sources concordantes soupçonnent des mains noires qui manipulaient les manifestants.

Georges Kitoka

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


[aps-social id="1"]