RDC : Certains parents condamnent le détournement des fonds destinés à appuyer l’enseignement en RDC.

La subvention qui suppléait à la gratuité de l’enseignement en RD Congo est suspendue. Certains parents d’élèves du Sud-Kivu se désolent de l’interruption de financement de la Banque Mondiale en faveur de l’enseignement en RDC.

C’est depuis, hier mardi 26 janvier que cette décision a été prise par la banque mondiale.

24 heures après, certains parents sont inquiets. Pour eux, cette sentence risque de bouleverser encore le bon déroulement de l’année scolaire 2020-2021. « La prime risque de revenir avec beaucoup plus de vitesse », regrette Uche Kishi, un parent qui réside à Kadutu. 

Jean Mauro Tubibu, activiste des droits humains et parents affirme que cette situation les plonge dans un dilemme. Selon lui, cette situation montre que les parents, citoyens lambda n’étaient pas des vrais bénéficiaires de cette gratuité.

La banque mondiale a découvert un détournement de fonds par le Service de contrôle et de la paie des enseignants. Cet acte a poussé l’institution de Breton Wood à suspendre toute son allocation pour cette fin. 

Ainsi, la BM a interrompu le décaissement d’environ 100 millions de dollars américains destinés à la paie des enseignants. Les nouvelles unités, NU en sont les premières victimes.

A cause de cette situation, le directeur national du Secope et l’inspecteur général de l’enseignement primaire secondaire et technique, Epst sont aux arrêts depuis la semaine passée. Sont-ils les vrais fossoyeurs de ce qu’on appelle ‘’Etat de droit’’ ? !

·        Georges Kitoka   

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


[aps-social id="1"]