Partis politiques : amis-ennemis ou adversaires politiques. Théo Kasi a-t-il raison d’une reconversion ?

Après la nomination de Bahati Lukwebo comme informateur, Théo Ngwabidje Kasi réaffirme son appartenance à l’AFDC-A, cher au professeur Bahati. Il l’a dit juste après son retour au Sud Kivu, ce mercredi 6 janvier 2021.

Après environ deux semaines passées dans la capitale congolaise, Théo Ngwabije rentre dans son fief. Le premier message qu’il adresse à la population et qui alimente le débat est celui de son revirement personnel vers le parti cher à Modeste Bahati Lukwebo, l’Adfc-A. Une attitude qui n’enchante pas une certaine opinion.

« Des leaders non constants ne devraient pas diriger cette province ». Raphaël Wakenge appuie cette position car selon lui, ces soi-disant leaders ne voient que leurs intérêts propres ainsi que leur positionnement politique. Ce, avant de mettre au-devant, l’intérêt ultime du peuple ». Ne dit-on pas à travers le célèbre slogan tshisekediste que ‘’le peuple d’abord’’ ?

Au lendemain de l’arrivée du chef de l’exécutif provincial à Bukavu, cet activiste de droits de l’homme et acteur de la société civile pense qu’un bon leader doit avoir une idéologie à laquelle il s’attache et pour laquelle il défend favorablement. 

Maître Justin Bahirwe, analyste indépendant, pense que le manque de fidélité est la spécialité de la majorité d’acteurs politiques congolais.

Pour lui, Ngwabidje a suivi le modèle de tous les autres opérateurs politiques qui changent de camp chaque moment. Et cela, chaque fois qu’il y a une guerre de positionnement.

Notons que lors de son arrivée à Bukavu, le gouverneur de province Ngwabidje Kasi a réitéré son soutien à Modeste Bahati Lukwebo. Il l’a d’ailleurs qualifié de ‘’mentor politique’’ et non de  »menteur » comme certaines langues le disaient à travers les rues de Bukavu.

Il y a peu, Théo Kasi avait interdit 0 Bahati d’organiser son meeting du haut de la tribune à la place de l’indépendance. C’était à travers un dispositif sécuritaire important.

Une attitude qui avait pour objet la matérialisation, à l’époque, du divorce entre les deux politiques.

En cette période, le locataire de Nyamoma avait déclaré appartenir à l’AFDC-A aile Néné Nkulu, actuelle ministre de l’emploi et de la prévoyance sociale.

Bahati Lukwebo est nommé informateur par le président de la république. C’était à la veille des festivités de fin d’année 2020. L’objectif est d’identifier une nouvelle majorité en vue de constituer l’union sacrée.

·        Claudine Kitumaini

Partager pour informer les autres

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*