FCC-Cash : le divorce considéré comme malhonnêteté dans le chef du président Félix Tshisekedi ?

« Le divorce entre le Front Commun pour le Congo et le Cap pour le Changement, Cash, résulte d’une malhonnêteté dans le chef du président de la république ». C’est ce que pense sans équivoque monsieur Bernard Zagabe, au lendemain du discours placé par Felix Antoine Tshisekedi à la nation.

Ce cadre du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, Pprd Sud-Kivu, pense que, politiquement, le président de la république demande une chose et son contraire.

Cela dans le sens que la fin de la coalition entre le FCC et le Cash risque de ressembler à du genre ‘’déshabiller Saint Pierre pour habiller Saint Paul’’. Il justifie cette opinion par le fait qu’il y a risque que les mêmes animateurs se retrouvent ensemble dans le tout prochain gouvernement appelé Union Sacrée.

Le coordonnateur de la plate-forme ‘’gardien du Temple’’ au Sud Kivu révèle que l’avenir augure un mauvais présage à partir du fait qu’un partenaire, le Cash, considère que le Fcc a bloqué le développement du pays pendant deux ans de leur ligue.

Du côté de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social Udps, la fin de la  coalition Fcc-Cach est aubaine et tombe à point nommé. Pour Théodore Museme , il est difficile de travailler avec des personnes qui ont mis le pays à genou pendant plus d’une décennie.

Selon l’avis de ce cadre de l’Udps  Sud-Kivu et conseiller politique au ministère provincial de la justice, le camp Udps se réjouit de la fin de cette alliance qui  selon lui, n’était pas véritablement une et sincère.

Dans son speech, le président de la république, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a confirmé la fin de la coalition Fcc – Cash. A cet effet, il va nommer un informateur pour identifier la nouvelle majorité afin d’installer rapidement un nouveau gouvernement. Selon lui, cette coalition devenait paralysante. Vrai ou faux ?

·        Claudine Kitumaini

Partager pour informer les autres

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*