0 2 minutes 1 mois

La Communauté des églises de pentecôte en Afrique centrale, la 8ème CEPAC, vient de lancer son projet, Paix et développement au Sud-Kivu, dans le territoire de Mwenga.

 C’est depuis hier mardi 11 juin, à l’hôtel Ulindi  à Mwenga Centre.

Ce projet  s’articule sur 3 composantes dont l’environnement, le genre et la  prévention des conflits.

Il s’agit entre autres de renforcer la cohabitation pacifique des populations affectées par les conflits et les catastrophes naturelles.

Et ce,  en vue de les amener ou ramener  à participer à la paix et au développement.

Le projet facilite aussi l’accès des bénéficiaires aux services  sociaux de base, afin de réduire les violences,   surtout celles basées sur le genre, dont les femmes sont victimes  dans les communautés.

Le cadre de concertation territorial de la société civile  de Mwenga appelle les participants à reboiser les espaces dénudés et à veiller sur les plantules,

Cette structure citoyenne propose aussi l’activation et la redynamisation des centres d’écoute et d’alerte  sur les violences envers les femmes, notamment celles basées sur le genre.

La 8ème CEPAC exécute le même projet dans les territoires de Kalehe et d’Uvira pendant 12 mois.

Le gouvernement suédois finance projet, Paix et développement au Sud-Kivu.

Patrick Cishibanji

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *