0 2 minutes 2 mois

Les organisateurs  de la première édition de la foire internationale de Bukavu, FIB en sigle ajoutent encore deux jours.

La première édition de la foire internationale se clôture le samedi 18 mai.

 Organisée pour 9 jours, soit du 7 au  16 mai 2024, devra se poursuivre.

Et c’est  suite aux retards qu’a pris l’acheminement des marchandises tanzaniennes et qui jusque-là ne sont toujours pas arrivées à bon port.

Pour les opérateurs économiques, la prolongation de quelques jours permettra à la délégation tanzanienne d’écouler également leurs marchandises une fois arrivées.

Mais aussi  répondre présent à cette opportunité qu’offre cette foire, renchérit Paulin Zingulula du centre international d’agriculture tropicale, CIAT en sigle.

Cette foire prône sur les échanges commerciaux et la consommation locale en mettant en avant les produits et services des entrepreneurs de la région et d’ailleurs.

Elle est une occasion pour les entrepreneurs locaux de se faire connaître auprès du grand public sud-kivusien et ceux venus d’ailleurs de la région du grand lac, Burundais et tanzaniens.

Le chapiteau de Labotte  dans la commune d’Ibanda bat son plein.

C’est avec des variétés des produits, des œuvres d’art et des produits de subsistance étalés.

Les gens affluent de partout.

Le directeur provincial de L’ANADEC, Jean-Paul Lokumu souligne l’importance capitale des entrepreneures du kivu d’exposer leurs produits.

Et surtout une opportunité pour montrer leur savoir-faire ainsi se positionner sur le marché régional tout en contribuant au développement local et l’expertise.

Pascal Boroto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *