0 2 minutes 4 mois

Des organisations de défense des droits des femmes et jeunes filles dans la province du Sud-Kivu veulent l’élection d’une femme comme  vice-gouverneur pour les prochaines élections des gouverneurs et vice-gouverneurs dans la province du Sud-Kivu.

Dans un point de presse tenu ce  mardi 2 avril à Bukavu, elles lèvent la voix.

Ces dames sont réunies au sein du programme voix et leadership des femmes dont AFEM, KJN, SOS IJM, FPM et Centre Carter.

Elles encouragent les députés provinciaux de ne faire confiance qu’au ticket ayant aligné comme vice-gouverneur, une femme.

Elles croient qu’il est temps que les femmes soient aussi responsabilisées, nommées à des grands postes décisionnels.

Julienne Baseke, coordonnatrice de l’association des femmes des médias, AFEM laisse entendre que les hommes ont semblé montrer leur limite d’où cette demande aux députés provinciaux de donner la chance à une femme pour la gestion de la province du Sud-Kivu.

Ces organisations invitent les députés provinciaux à prendre comme modèle, le président de la République, Félix Tshisekedi qui a nommé une femme première ministre, une manière d’accorder la femme la gestion de la chose publique.

Héritier Bashige

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *