0 1 minute 10 mois

Une foule en colère vient d’immoler une femme accusée de sorcellerie, le week-end à Murhema, un village du groupement de Lurhala.

Le président de la société civile de Luciga, Dominique Ndebo,  confirme l’information.

Luciga et Lurhala sont des groupements voisins.

D’après notre source, la victime était âgée de 56 ans.

Elle a été tuée et brûlée, le vendredi 6 octobre, vers 11 heures,  en pleine journée.

La police est arrivée avec un grand retard, après des heures, pour constater les dégâts.

Le corps a été enterré dans la soirée.

Le président de la société civile de Luciga, Dominique Ndebo,  demande que ce crime de masse soit puni sévèrement, pour mettre fin à la prétendue justice.

Patrick Cishibanji

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *