56ème Coupe du Congo: Lubero sport surpris les équipes du Sud-Kivu

Le modeste  Lubero Sport du Nord-Kivu, tombeurs des clubs du Sud-Kivu,  toujours dans la séance des tirs au but de départage. Etoile du Kivu de Bukavu vient d’être éliminée des quarts de finale de la Coupe du Congo par le petit poucet de Lubero Sport. Et cela, pas plus tard qu’hier jeudi 24 juin au stade de martyrs à Kinshasa.

Dans les 45 premières minutes de la partie, les Oranges de Bukavu sont cueillis à froid par un penalty.

Un but à zéro en faveur de Lubero. Après les citrons ou la mi-temps, Etoile du Kivu mouille le maillot, sue sang et eau,  et parvient à égaliser pour faire 1 but partout.  Ce score reste au marquoir jusqu’à la fin du temps réglementaire.

La séance des tirs au but de départage se termine par 5 buts contre 1 en faveur de Lubero Sports.

Ce club du Grand Nord du Nord-Kivu est qualifié aux demi-finales.

Etoile du Kivu est disqualifiée de la compétition et rentre bientôt à Bukavu.

Les garçons de Butembo sont chanceux et semblent experts dans les tirs des penalties. Ils avaient éliminé Munyago académie d’Uvira en réussissant 3 tirs au but de départage contre 1 après un nul prolifique de 4 buts à Bukavu.

C’était le jeudi 10 juin au stade de la concorde de Kadutu à Bukavu.  

Ça n’en est ainsi fini pour les poulains du président Sylvanus Mushi Bonane qui rêvaient grand pour jouer les demi-finales et peut être finale contre des équipes comme Daring Club Motema Pembe, DCMP de Kinshasa ou Sanga Balende, les anges et les saints de Mbujimayi.

Les demi-finales de la 56ème Coupe du Congo se jouent le dimanche 27 juin, dans deux jours.

Don Bosco croise Sanga Balende et Lubero se mesure à DCMP.

Aux quarts de finale disputés hier, Don Bosco de Lubumbashi a écrasé Ima Kafubu de la même ville par 3 – 0.

DCMP a réussi le même score de 3 – 0 face à  Système de Kinshasa.

Et Sanga Balende a versé toute sa bile sur Céleste de Mbandaka avec un 5 – 0.

Les Anges et les saints, le sang et or si de diamant de Mbujimayi,  venaient d’être repêchés comme meilleurs perdants de huitièmes de finales.

Dieudonné Malekera

Partager pour informer les autres

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*