Kalehe : Le partage des vivres et non vivres : une autre manière de célébrer la Jif 2021

Les dames membres de l’Union des femmes havu pour le développement intégral, UFHDI, ont distribué, hier lundi 8 mars, des vivres et non vivres aux femmes vulnérables de Bushushu.

Il s’est agi de 100 pièces de pagne, du riz, du sucre et d’autres biens de première nécessité.

Selon Valet Chebujongo, membre du club de lecture du journal Le Souverain Libre, basé à Ihusi, la remise de ces dons s’est effectuée dans la salle de la paroisse catholique de Kanyunyi.

Vaut mieux apprendre à pêcher que donner du poisson.

Selon la coordinatrice de l’UFHDI, Rolande Adidja, l’objectif de son association féminine est d’accompagner les femmes rurales dans l’agriculture, l’élevage et l’entreprenariat.

Et cela, en créant des Associations villageoises d’épargnes et de crédits, AVEC, des Mutuelles de solidarité, MUSO, pour renforcer les initiatives de ces femmes rurales.

Claudine Lumvi

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


[aps-social id="1"]