Mudaka : un policier et un motard blessés, téléphone portable et argent emportés, un arbre coupé ; voilà le bilan.

C’est vers midi que la circulation est redevenue fluide sur la nationale 2. Ce, grâce à l’intervention du groupe mobile d’intervention, Gmi venu de Bukavu.

Les activités étaient paralysées dans le village  Cituzo dans le groupement de Mudaka en chefferie de Kabare l’avant midi de ce mercredi  13 janvier 2021.

La société civile locale a manifesté et barricadé la route pour exiger sa réhabilitation urgente et des explications quant à l’arrêt des travaux au niveau de Kazingo. 

Des jeunes et femmes en majorité, en colère, ont répondu à l’appel de la société civile. Un policier et un motocycliste sont blessés. Une somme d’argent emportée. La victime pointe un élément de la police nationale.

Des tronçons d’arbres ont été jetés sur la chaussée pour ainsi barrer la route aux transporteurs. Un comportement irresponsable décrié par certains environnementalistes.

Des boutiques, des magasins ainsi que des petits commerces n’ont pas aussi fonctionné.

Sur leurs affiches, on pourrait lire : « Monsieur le gouverneur, la route nationale N02 c’est l’entrée de la ville et ne mérite pas son état actuel ».

Emmanuel Bengehya le président de la société civile de Kabare, se désole de l’état piteux de cette route.

Les travaux de réhabilitation de cette route se sont arrêtés au niveau de Kazingo dit chez Vanny. Au moment où des taxes sont perçues, d’aucuns se posent la question de savoir si cette route d’intérêt général ne mérite-t-elle pas l’attention des gouvernants ?

  Egide Kitumaini

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


[aps-social id="1"]