Bukavu/ESU : L’Institut Supérieur de Management procède à un envoi en mission.

SONY DSC

L’Institut Supérieur de Management, ISM enregistre  un taux de réussite équivalent à 78% pour l’année académique 2019-2020Une occasion pour elle de coller des grades académiques à 77 lauréats et clôturer solennellement l’année.

C’est sur une note de satisfaction que cette institution privée initiée par le Professeur Michael Mbonekube ferme ses portes pour l’année 2019-2020.  77 finalistes ont désormais la mission de créer de l’emploi et non,  de le quémander à travers des « j’ai l’honneur », ont-ils été sensibilisés.

77 gagnants dont 39 licenciés et 38 gradués reçoivent leurs diplômes  homologués par le ministère de tutelle. C’était  au grand bonheur de leurs parents, amis et membres de famille qui les accompagnaient.

Un défilé expliquant la cérémonie de clôture de l’année académique 2019-2020 couplée de la collation des grades académiques  a été organisé en cette occasion.

Le secrétaire général académique de l’ISM, Olivier Kabalala indique que l’année académique finissante s’est déroulée dans un contexte particulier lié au à la crise du covid19. Elle a, selon lui, perturbé non seulement le calendrier académique mais a entraîné la déperdition de certains étudiants.

Malgré cette crise, l’Institut qui forme des managers a su résister à la tempête à travers une forte capacité de résilience. Enfin, l’année est clôturée avec un effectif d’environ 200 étudiants.

Pour sa part, le professeur Docteur Deo Mirindi, Directeur Général de l’ISM a déclaré que plusieurs réformes ont été instituées au cours de cette année académique. Le but est de refonder son institution.

Le Dg ajoute que l’ISM a aussi fonctionné avec 62 enseignants parmi lesquels des professeurs ordinaires, des professeurs associés, les chefs de travaux, des assistants et différents chargés des pratiques professionnelles.

Créé au début des années 90, l’Institut Supérieur de Management a déjà lancé sur le marché de l’emploi environ 9000 managers. « Ils se distinguent dans différentes entreprises publiques et privées dans leurs façons de gérer », témoigne le Directeur Déo Mirindi ajoutant que cette institution organise en son sein deux sections à savoir les sciences commerciales ainsi que les sciences et techniques de développement.

Les options développées sont entre autres la comptabilité, le marketing, la fiscalité et la douane, l’entreprenariat et la gestion des projets, la gestion de l’environnement ainsi que la santé communautaire.

Trésor Ilanga

 

Partager pour informer les autres

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*