Venant Bashizi ne s’est pas suicidé par militantisme politique

Venant Bashizi du groupement de Burhale sest suicidé par empoisonnement, le week-dernier, non pas par militantisme politique mais pour des raisons plutôt passionnelles.

Son village Lukombo raconte que le gars a bu l’acide sulfurique, cet acide qu’on met dans les batteries. Le personnel médical parle dune substance chimique corrosive, qui lui a brûlé l’estomac.

Selon des rumeurs persistantes reprises par quelques médias périphériques et réseaux en ligne, Venant Bashizi habiterait Burhuza.
Il se serait tué suite à la condamnation de Vital Kamerhe dans le procès dit des 100 jours. Venant Bashizi est bien mort bien avant le prononcé du jugement.

Gilbert Bahindwa

Partager pour informer les autres

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*