0 1 minute 10 mois

Les Wazalendo viennent d’effectuer le bouclage du centre commercial de Bunyakiri, depuis le samedi 23 jusqu’au dimanche 24 septembre.

Tout jeune doit payer pour ne pas être mis dans le tas des suspects.

Tout garçon qui ne paie pas, subit des coups et blessures, avant d’être transféré au cachot de Wazalendo à Bututa.

Les Wazalendo sont des anciens miliciens des groupes armés devenus réservistes des FARDC, l’armée gouvernementale.

Des hommes inconnus venaient de tabasser violemment le coordinateur des Wazalendo à Bunyakiri, de lui faire perdre connaissance et de lui arracher 3 dents.

L’agression est perpétrée le vendredi 22 septembre dans le centre

commercial de Bulambika.

Des hommes de bonne volonté amènent la même nuit la victime paumée et édentée à l’hôpital général de Bunyakiri.

Loïc Mambo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *