0 2 minutes 3 mois

Les agents administratifs nouvellement récrutés veulent entamer des mouvements de revendication la semaine du 21 au 28 avril à Bukavu.

C’est pour manquement aux engagements du gouvernement

 Ils disent vouloir revendiquer la restitution de leur prise en charge conformément au mot d’ordre du président de la République Félix Antoine Tshisekedi sur le remboursement  immédiat de leur prime.

 Cela après installation des nouveaux inspecteurs, contrôleurs et agents administratifs dans différentes provinces de la RDC.

Recruté depuis presque une année avec procédure normale et sous serment à l’inspection général du travail, ces agents veulent le soutien financier promis par l’Etat congolais.

Un des nouveaux contrôleurs de travail Oswald Ntaitunda indique que certains d’entre eux ont été obligés de quitter une province à une autre pour remplir les formalités exigées.

 Et cela à leur propre frais.

Et d’indiquer qu’aucune subvention  ne leur a été versée pour une compensation.

Obligé de survivre avec l’espoir de gagner une fois installé.

 Leur travail est la seule source de revenu possible.

Contacter l’inspecteur provincial du travail au Sud-Kivu, Bienvenu Lwango Bin Mpinga révèle qu’il y aurait  plusieurs raisons qui ont fait à ce que les agents puissent sursoire leurs démarches.

 C’est entre autres l’installation du nouveau gouvernement, les décideurs ne sont pas dans la province actuellement.

 Et d’ajouter que le respect des procédures n’a pas été tenu en compte. Pour lui, le moment n’est pas opportun

Les négociations se poursuivent à Kinshasa où ils attendent une suite favorable dans un bref délai et surtout attendre l’issue de la première ministre récemment nommée.

Lamberte Wakenge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *