0 3 minutes 3 mois

Le Représentant spécial adjoint en République démocratique du Congo, Bruno Lemarquis accompagné des ambassadeurs accrédités en RDC et des membres de l’équipe humanitaire pays vient d’effectuer une mission au Nord Kivu du 18 au 19 avril.

 Parmi lesquels deux représentants du conseil national des Fora des ONG humanitaires et de développement de la RDC CONAFOHD RDC.

Au cours de cette mission, la délégation a pu palper du doigt la grande souffrance que connaissent les populations déplacées de l’Est de la RDC.

Mais également  les conditions infra humaines dans lesquelles elles sont contraintes de vivre, fuyant les atrocités de la guerre entre le M23 et leurs alliés contre l’armée régulière de la RDC.

Les ambassadeurs ont pu entendre de leurs propres oreilles les besoins des déplacés dont le premier besoin et le plus pressant reste de rentrer chez eux vivre leur vie et cultiver leurs champs».

Les besoins en abris de qualité, eau, hygiène et assainissement WASH, santé, appui alimentaire, sécurité et logistique dans les camps, éducation des enfants etc.

La situation humanitaire en RDC reste préoccupante.

 En effet, la RDC connaît l’une des crises humanitaires les plus complexes et les plus longues au monde.

Pour le conseil national des Fora des ONG Humanitaires et de Développement de la RDC CONAFOHD RDC , son président Dr De-Joseph Kakisingi, apprécie à sa juste valeur le travail important de coordination et mise en conditions des acteurs locaux œuvrant au Nord Kivu, que fait Madame Suzanna, la coordinatrice humanitaire adjointe.

Le CONAFOHD RDC en appelle donc au Président de la République et à Madame la Première Ministre de la RD Congo, de mettre sur leur agenda, la résolution de la crise de l’Est comme priorité de priorité et l’assistance aux déplacés internes comme une priorité absolue et immédiate.

Le CONAFOHD appelle au financement, de la part du gouvernement, en toute urgence du Fonds Humanitaires pour pallier aux difficultés que traversent les habitants de l’Est de la RDC, particulièrement dans la province du Nord-Kivu.

Patrick Cishibanji

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *