0 2 minutes 3 mois

Le centre 3 Tamis vient de lancer une semaine culturelle sous le thème, la femme artiste absolument responsable et éducatrice.

Le lundi 27 Novembre au siège de ce centre sur avenue de la résidence dans la commune d’ibanda.

Cette semaine vise à porter la femme artiste au centre des discussions et à repenser sa place dans la société.

Selon le coordonnateur de 3 Tamis, Franck Mweze, c’est un combat pour la reconnaissance, le soutien et la visibilité des femmes artistes.

Franck Mweze affirme que la femme artiste doit être considérée comme responsable, éducatrice et reconnue à sa juste valeur.

Les femmes partagent leurs expériences et leurs difficultés rencontrées.

Elles évoquent Des maux, le manque de rémunération ainsi que celui de la considération retentissent de partout.  Selon la danseuse Prisca Kanga de la compagnie Phoenix, la femme doit faire face et se relever avec assurance et estime de soi »

Kanga affirme véhiculer, à travers sa danse, des messages de paix. Elle dénonce les injustices et éduque son public.

Les femmes disent que l’art est une passion et un travail.

La suite des activités c’est jusqu’à samedi 2 décembre à l’Espace culturel kwetu art, Ecka, dans la commune de Bagira. Il y aura de la musique et du théâtre à gogo.

Chaque année l’asbl 3 tamis organise une semaine culturelle.

Pascal Boroto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *